Le lait de croissance est-il vraiment utile ?

Le lait de croissance est conseillé à partir de l’âge de 10 mois ou 1 an.

Sur le plan nutritionnel, les laits de croissance sont très proches des laits 2ème âge, et très différents du lait de vache. Le lait de vache qu’il soit entier, 1/2 écrémé ou écrémé ne doit pas être utilisé avant 1 an. Jusqu’à 1 an, le nourrisson a des besoins nutritionnels, en particulier en fer, vitamines et acides gras essentiels, qui ne peuvent être couverts par le lait de vache et l’emploi d’aliments non lactés. Ensuite entre 1 et 3 ans le lait de croissance doit être préféré au lait de vache, pour permettre des apports nutritionnels plus équilibrés.

Le lait de croissance apporte (en comparaison avec le lait de vache entier) :

  • 20 à 30 fois plus de fer (pour éviter la carence en fer et l’anémie, car le lait de vache contient très peu de fer, et du fer peu assimilable)
  • 2 fois moins de protéines (les enfants consomment beaucoup trop de protéines)
  • Beaucoup plus d’acides gras essentiels, surtout omégas 3 (le lait de vache contient très peu d’omégas 6 et pratiquement pas d’omégas 3
  • 2 à 3 fois moins de sels minéraux (l’excès de sels minéraux est délétère pour les reins)
  • 2 à 3 fois moins de sel (l’excès de sel retentit sur la tension artérielle)
  • Plus de zinc
  • Plus de vitamines A, D, E, C.

 

Source Mpedia, le site pour les parents par les professionnels de santé de l'enfant, 19 mai 2017

Commenter cet article

Lait de croissance > Le lait de croissance est-il vraiment utile ?