Les différences entre le lait de vache et le lait de croissance

Entre 1 et 3 ans le lait de croissance doit être préféré au lait de vache, car il permet des apports nutritionnels plus équilibrés pour votre enfant.

Le lait de croissance apporte par rapport au lait de vache :

  • 20 à 30 fois plus de fer. Le lait de vache contient très peu de fer, et du fer peu assimilable La carence en fer est la plus fréquente des carences nutritionnelles dans les pays industrialisés : une publication récente fait état d’une fréquence de 11,8% chez les enfants de moins de 3 ans [1]. Les conséquences sont une résistance plus faible aux infections, un retard des acquisitions cognitives, une anémie, voire un retard de croissance.
  • 2 à 3 fois moins de protéines. L’excès de protéines est suspecté d’augmenter le risque d’obésité et de fatiguer les reins (les enfants français de moins de 3 ans consomment 3 à 4 fois trop de protéines),
  • autant de matières grasses que le lait de vache entier, mais beaucoup plus d’acides gras essentiels, surtout omégas 3 (le lait de vache contient très peu d’oméga 6 et pratiquement pas d’oméga 3). La croissance et le développement rapides d’un enfant de 1 à 3 ans exigent des apports spécifiques en lipides et acides gras essentiels, pour permettre un bon développement cérébral et pour couvrir une dépense énergétique particulièrement élevée.
  • 2 à 3 fois moins de sels minéraux (l’excès de sels minéraux est délétère pour les reins),
  • 2 à 3 fois moins de sel (l’excès de sel retentit sur la tension artérielle et habitue l’enfant au goût salé),
  • plus de zinc,
  • plus de vitamines A, D, E, C.

Selon le Comité de nutrition de la Société française de pédiatrie, spécialisé dans l’alimentation infantile :
« Les laits de croissance sont donc bien des aliments qui contribuent à corriger les apports inadéquats fréquemment observés chez les enfants de 1-3 ans lorsqu’ils sont employés à la place du lait de vache ; en cela ils répondent à la Directive 2009/39/CE. Le bénéfice nutritionnel que représentent les laits de croissance pour ces enfants, même s’il n’est pas cliniquement perceptible, est donc à considérer et leur utilisation recommandée. Le surcoût pour une consommation de 350 ml de LC par rapport au LV est de l’ordre de 0,30 €/jour » [2]
[1] Akkermans M D. Iron and Vitamin D Deficiency in Healthy Young Children in Western Europe Despite Current Nutritional Recommendations. JPGN 2016 (62);4:635-42.
[2] Comité de nutrition de la Société française de pédiatrie. Lait de vache ou lait de croissance : quel lait recommander pour les enfants de 1 à 3 ans. Arch Pediatr2011;18:355-8.

Source Mpedia, le site pour les parents par les professionnels de santé de l'enfant, 25 Septembre 2017

http://www.mpedia.fr/question-51-alternative-lait-croissance.html
http://www.mpedia.fr/question-4461-lait-croissance.html

 

Commenter cet article

Lait de croissance > Les différences entre le lait de vache et le lait de croissance